La Pierre de Nacre

La pierre de nacre : un minéral des mers aux nombreux bienfaits

 

La pierre nacre est une pierre emblématique bien souvent utilisée pour la création de bijoux. Synthétisée par des mollusques, elle permettrait de stimuler l'ensemble des systèmes digestif et immunitaire. Elle pourrait également apaiser l'esprit et favoriserait la circulation des énergies dans le corps. D'où vient-elle ? À quoi ressemble-t-elle ? Quelles sont ses vertus ? Comment bien la choisir ? Voilà autant de questions auxquelles cette page apportera une réponse.

 

D'où vient la pierre de nacre ?

 

Le terme « nacre » aurait pour origine le mot arabe « naqqarah ». On retrouve d'ailleurs des traces de l'utilisation de cette pierre depuis l'âge du bronze en Turquie. La nacre a également été utilisée par la civilisation égyptienne Badari, qui a prospéré 4500 avant Jésus-Christ, par les Mayas et par les empires ottomans et mongols. La Rome Antique, la Perse, la Mésopotamie et la Grèce ont également travaillé la pierre de nacre ou s'en sont servi comme monnaie d'échange. Elle connut un succès encore plus important quand la reine Élisabeth Ier lui donna son nom de « Mother of Pearl » au 15e siècle.

Composée de microcristaux d'aragonite agglomérés entre eux grâce à une protéine appelée conchyoline, la nacre est synthétisée par les mollusques. Tout au long de leur existence, les moules, les huitres ou les ormeaux produisent de la nacre. Cette pierre est également composée de 3 % d'eau.

 

Les propriétés physiques de la nacre

 

La pierre nacre se distingue grâce à ses reflets bleus, rose ou jaune. Ces derniers changent en fonction de l'angle d'observation. C'est ce qui donne tout son charme à cette pierre. Ce sont les différentes couches successives de cristaux qui créent son iridescence. Les couleurs les plus fréquentes de la nacre sont le blanc argenté ou le rose clair.

Les teintes et les finis de la pierre nacre peuvent varier en fonction du coquillage qui la produit. Par exemple, le coquillage Burgau produit une perle dévoilant une brillance éclatante. La nacre issue de ce coquillage était autrefois très utilisée pour la confection d'éventails incrustés de pierre de nacre. La nacre de Paua, quant à elle, arbore des reflets riches de la teinte bleu vert sur un fond sombre. Très utilisée par les Maoris, elle est surnommée l'« opale de mer ».

 

La pierre nacre et ses bienfaits sur le corps et l'esprit

 

La nacre fait l'objet d'études en médecine ces dernières années. En effet, elle aurait des capacités de régénération vis-à-vis des os et pourrait ainsi être utilisée en chirurgie réparatrice. En lithothérapie, la pierre nacre est reconnue pour ses bénéfices en cas de vertiges ou de problèmes de vision. Elle stimule le système immunitaire et prévient donc les infections. Elle peut aussi bien vous aider à guérir tensions musculaires et spasmes que de vous permettre de calmer vos nerfs ou rester en bonne forme physique. On conseille généralement la nacre pour la régulation de l'hypertension et pour l'amélioration de la vue, la cicatrisation plus rapide des plaies ou bien le traitement des nausées.

En portant un bijou serti de nacre ou bien en installant un objet orné de pierre nacre chez vous, vous pouvez également apaiser vos émotions et limiter le stress et les angoisses. La nacre serait aussi capable de renforcer l'intuition, de stimuler l'imagination et de rendre plus adaptables ceux qui sont à son contact.

 

Comment choisir sa pierre de nacre ?

 

La pierre nacre est produite le long des côtes et des littoraux dans l'océan Pacifique. On trouve la célèbre nacre Paua en Nouvelle-Zélande, mais également d'autre variété de pierre nacre en Australie et en Polynésie. On récolte aussi la nacre aux États-Unis, dans les états de Californie et de Floride, mais aussi du côté de l'océan Indien, en Inde, à Madagascar, aux Philippines et en Indonésie.

La nacre la plus prisée est la nacre très blanche. Mais on peut la choisir en fonction de ses goûts et préférer une teinte crème ou rose pâle ainsi que des reflets plus prononcés. Sa taille nécessite un certain savoir-faire, car elle produit des poussières toxiques qui contiendraient de petites quantités d'arsenic. On trouve plus facilement des bijoux incrustés de nacre comme des boucles d'oreilles, des colliers, des pendentifs ou des bracelets. Elle peut également orner des objets décoratifs à installer dans une maison ou à accrocher le long d'un mur.